Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ΕΘΑΝΕ

ΕΘΑΝΕ

Actualité, Technologie, Education Religion et Philosophie, Sciences et Vie ...

Non, de peur qu'en enlevant l'ivraie, vous n'arrachiez le blé en même temps.

Jésus proposa cette parabole à la foule : « Le Royaume des cieux est comparable à un homme qui a semé du bon grain dans son champ. Or, pendant que les gens dormaient, son ennemi survint ; il sema de l'ivraie au milieu du blé et s'en alla. Quand la tige poussa et produisit l'épi, alors l'ivraie apparut aussi. Les serviteurs du maître vinrent lui dire : 'Seigneur, n'est-ce pas du bon grain que tu as semé dans ton champ ? D'où vient donc qu'il y a de l'ivraie ?' Il leur dit : 'C'est un ennemi qui a fait cela.' Les serviteurs lui disent :'Alors, veux-tu que nous allions l'enlever ?' Il répond : 'Non, de peur qu'en enlevant l'ivraie, vous n'arrachiez le blé en même temps. Laissez-les pousser ensemble jusqu'à la moisson ; et, au temps de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Enlevez d'abord l'ivraie, liez-la en bottes pour la brûler ; quant au blé, rentrez-le dans mon grenier.' »

Mt 13, 24-30

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alban 28/07/2012 16:37

Dans le demaine agricole, nous savons que l'ivraie qui est considéré comme mauvaise herbe a une croissance bien plus rapide que celle du blé. De plus, les deux plantes se ressemblent lorsqu'elles
sont encore petites. Pour pouvoir distinguer les deux, il faut forcément attendre que l'ivraie croisse suffisament. Ce n'est qu'à ce moment que l'on peut procéder à la séparation.
Le Seigneur est patient et nous montre que le mal a tendance à vite grandir; c'est pourquoi il faut attendre sa maturité pour le distiguer du bien. Une oeuvre peut sembler bonne au départ car étant
construite avec de bonnes intentions. Mais plus tard, elle s'avère mauvaise car Satan est aussi l'Ange de lumière qui donne l'illusion du beau et du bien. Une des règles du discernement ici est la
notion de patience. Il faut savoir patienter et soumettre nos oeuvres à l'épreuve du temps.